• iTunes

  • Google Play Store

  • Amazon Mp3

  • disponible aux Editions Delarosa

  • Cliquer pour plus d'infos

  • Devinez la célibrité / Ween ass et?

  • Audio CD (Google Play)

  • Audio CD (iTunes , Amazon Mp3)

  • d’Buch: 170 Witzer

    Livre disponible aux Editions Delarosa

  • d’CD: 170 Witzer

    cliquer pour acheter le CD

  • iTunes

  • Amazon Mp3

  • Spotify

  • EMusic

  • Blog Stats

    • 368,690 hits
  • Articles les plus consultés

Apprendre le luxembourgeois (Astrid, Jérôme Lulling) #16: Gefiller, sentiments

4 Réponses

  1. Alors là je dis chapeau. Il fallait oser mettre des expressions « vulgaires ». On trouve rarement ça dans un cours de langue, et pourtant ça fait partie du langage courant…

    En tout cas, dès que j’ai appris ces expressions, j’ai couru les dire à mon père qui parle un peu luxembourgeois. On a bien rigolé🙂

    Par contre, je pense que l’expression « tu es un broutard » n’existe pas en français. Traiter quelqu’un de « veau » est assez méchant. Ca serait peut-être l’équivalent ?

    Allez… encore merci pour tous ces cours, et bis dann.

  2. Merci pour cette info, ces expressions figurent_ également dans tous les dicos, et il y a bien pire encore, mais comme ce n’est qu’un cours pour débutants, on va pas trop dévoiler_, à voir comment le projet évolue, si seulement ca prenait moins de temps pour le montage, vun näischt kënnt wuel näischt.

  3. http://www.journal.lu – 7.August 2008

    Opgepikt: « Du domm Sau »

    Astrid Lulling (LSAP, SDP, CSV), die rüstige Bienenkönigin und Wein-Quästorin aus dem fernen Straßburg, hat wieder mal zugeschlagen, und zwar auf der Homepage « bonjour.lu », wo sie zusammen mit ihrem Neffen Jérôme Luxemburgisch-Kurse der besonderen Art gibt. Konnte der gutgläubige Lernnovize hier in früheren Lektionen schon mal in Erfahrung bringen, dass Frau Lulling (LSAP, SDP, CSV) kein Hundefleisch mag und lieber Weiß- als Rotwein süffelt, so nimmt sich die jüngste Lektion der « Gefiller » (« sentiments ») an, aufgeteilt in positive und negative Beispiele.

    Unter der Rubrik der positiven Gefühle wartet Frau Lulling (LSAP, SDP, CSV) u.a. mit « Hien ass vill frou mat senger Freiesch », « Ech hunn dech mega gär » oder mit « Hien ass schwull, hien ass e Lénksen » auf, um aber erst bei den negativen Beispielen so richtig in Form zu kommen. Am Anfang einer Beziehung, so schreibt die Schifflinger Luxemburgisch-Lehrerin ihren Internet-Schülerinnen und -Schülern aufgrund ihrer nun doch beachtlichen Lebenserfahrung (Jahrgang 1929) ins Stammbuch, seien alle Tiere ganz klein – « Maus/Maischen », « Hues/Hieschen », « Dauf », « Spatz » – , um dann aber ganz schnell immer größer zu werden; am allergrößten zum Schluss: « Kallef », « Rëndvéi », « domm Sau ». Sogar zwei Möglichkeiten, seine Gefühle zu äußern, bietet Astrid Lulling ihrer lernwilligen Studentenschaft an: « Du bass eng domm Sau », oder – von Einheimischen oft wegen der Einfachheit bevorzugt – « Du domm Sau ».

    Hier lernt man/frau wirklich was für’s Leben, und das ist ja auch schon mal was; für eine amtierende Präsidentin des Nationalen Frauenrats gar nicht mal so übel…

    St.

  4. Il faut le faire !! Moi je débute pour habiter au Luxembourg et je métrise bien la langue !!!

    Adiii

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :